La convivialité

Cellon une sérrieuz ètude il parré ke le nivo d’ortografe des frenssai é en bèsse deux pui kelke ané. Si vou auci vou avé dé diphiculté a ékrire se spectakle é fée pour vou.

Pourquoi mettre un “t” à “édit” ou à “bruit” (comme dans “éditer” et “bruiter”), mais pas à “abri” alors qu’on écrit aussi ”abriter” ?
La confiture de groseilles prend un “s” à groseilles, parce qu’on aperçoit la forme des fruits, tandis que la gelée de groseille ne prend pas de “s” parce que c’est une masse informe. Le “s” à groseilles dépendrait-il du temps de cuisson ?

En français, seules trois consommes ne sont jamais muettes : J-K-V.

La liste des difficultés (“absurdités”) est longue…
Et si cela n’était qu’un énorme malentendu ?

 

Texte, mise en scène et jeu Arnaud Hoedt, Jérôme Piron
Cie Chantal et Bernadette (Belgique)