L’ homme qui…

Une salle de consultation aseptisée. Deux hommes. Un patient et son médecin. Tout est normal. Du moins au début…

De l’homme qui ne voit pas son côté gauche à celui qui décrit précisément chaque objet mais reste incapable de le nommer : une traversée drôle et bouleversante à travers les rouages de la mécanique complexe et inconnue du cerveau humain.

D’après L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau d’Olvier Sacks

Mise en scène François Godart

Avec Henri Botte et Bruno Buffoli

Cie Anyone else but you (Lille)

Mercredi 30 novembre à 19h30

 

Apesanteur et révolution silencieuse

Le parcours de Raphaël Caloone s’articule autour d’expériences et de recherches vers différents médias et arts plastiques.
C’est après plusieurs voyages en Namibie et en Haïti que son travail prend un véritable tournant. L’imaginaire vaudou, le réalisme de la vie de tous les jours, la sensation enivrante de liberté mêlée au danger, marqueront sa pratique.
Proposer des clefs, des symboliques, creuser l’aspect de la matière, affiner sa sensibilité aux détails, finition d’un mouvement, expression et caractéristique d’un visage, de corps, de paysages, sont les outils de ses compositions.

Exposition gratuite du 14 nov. au 14 déc.

Du lundi au jeudi (9h-12h15/13h30-16h30).